The Last of Us Part II : une nouvelle bande annonce à la Paris Games Week !

Publié le par
PS4

La PlayStation 4 Pro sort ses tripes dans une nouvelle bande annonce de The Last of Us : Part II en direct de la Paris Games Week.

Cette cut-scène réalisée avec le moteur du jeu nous plonge immédiatement dans une ambiance violente et mature. De nouveaux personnages font leur apparition, les contaminés sont toujours là et la survie ne tient qu'à un fil ou plutôt une corde dans le cas présent.

Les pièces du puzzle seront assemblés plus tard (2019 ?) exclusivement sur la console de Sony.


Les commentaires
Alx

Alx

Le
J-WeL972 a écrit :
sam. 4 nov. 2017 11:16
C'est sûr que ce n'est pas la version animé de Mike ? Ça ne serait pas la première fois qu'un personnage a une fin différente entre le manga et l'animé.
Je pense que c'est un personnage à l'origine créé pour l'animé, et dont Hojo s'est fortement inspiré pour créer le personnage de Mick (qui n'apparaît que vers la fin).
Dans le manga,
► Afficher le texte
Ace

Ace

Le
J-WeL972 a écrit :
sam. 4 nov. 2017 11:16
Alx a écrit :
sam. 4 nov. 2017 09:43
Au passage ça peut pas être Mick, parce que lui il survit à l'ensemble de la saga. ;)
*e - oui apparemment cet épisode ne correspond à aucun passage du manga.
C'est sûr que ce n'est pas la version animé de Mike ? Ça ne serait pas la première fois qu'un personnage a une fin différente entre le manga et l'animé.

Ace > J'aurais aimé voir cet épisode du club Dorothée car le sang était rapidement censuré à l'époque, je doute que les plans où on voit le sang de "Mike" étaient montré.

Alors le cas Dragon Ball, cet animé a été tellement censuré que je serais pas surpris que tu mélange tes souvenirs, car encore une fois je doute que tout ceci était diffusé sans censure.
Clairement pas. J'avais été bien choqué de voir le bras coupé. Même si on voyait les persos en zone noir sur fond d'une autre couleur, ça restait quand même sacrement violent pour un gamin de 8 ans
Le
Je sais que dans Club do y avait énormément de censure quand même... Notamment dans les Ranma, qui passaient de 24 Minutes à 15 Minutes, ou bien l'arc Freezer de DBZ qui était vachement censuré aussi.
Le
Alx a écrit :
sam. 4 nov. 2017 12:05
J-WeL972 a écrit :
sam. 4 nov. 2017 11:16
C'est sûr que ce n'est pas la version animé de Mike ? Ça ne serait pas la première fois qu'un personnage a une fin différente entre le manga et l'animé.
Je pense que c'est un personnage à l'origine créé pour l'animé, et dont Hojo s'est fortement inspiré pour créer le personnage de Mick (qui n'apparaît que vers la fin).
Dans le manga,
► Afficher le texte
Non mais je connais Mike, j'ai l'intégralité du manga :D C'est juste que j'ai toujours cru que ce personnage de l'animé était la version de Mike Angel.
Le
Bon avec bcp de retard... :D

En ce qui me concerne ce n'est pas tant la scène qui me choque, on voit malheureusement de même ou pire assez régulièrement, ce n'est pas une excuse pour autant...mais le réalisme de la scène pour un JV qui m'interpelle.

Aujourd'hui la barrière du réalisme entre un jeu video/film/réalité est de plus en plus faible, voir tend a devenir inexistante et quand on sait que les limites d'âges, surtout dans le JV, n'ont quasiment jamais servi à rien... ça peut paraitre un peu déraisonnable de mettre juste le PEGI 18 avant de lancer une video regardable par tout un chacun.

Enfin bon, d'un côté on nous abreuve de tout un tas d'atrocités et de l'autre on fait les vierges effarouchées pour la moindre connerie, le juste milieu serait le bienvenu.
C'est Avec ce genre de débats que TWD a vachement diminué en terme de violence. Suite à la mort d'un personnage emblématique lors de la Saison 7 (et ses spasmes qui ont provoqué beaucoup de chocs chez les fans) les producteurs ont diminué la violence et ça se ressent dans La Saison 8.
Ouais enfin bon, ça reste un passage vraiment dégueulasse et pourtant je ne m'offusque pas rapidement.
Le
Toi non, mais sur les forums etc... ça fait que La violence a diminué.
Rui

Rui

Le
Alx a écrit :
ven. 3 nov. 2017 14:18
Ben pourtant c'est tout le principe de la chose, on met des signalétiques pour les contenus dérangeants, et d'autant plus stricts que le contenu est choquant, et on n'en met pas sur le contenu qui n'est pas dérangeant. C'est à ça qu'elle sert la signalétique, et vouloir en mettre autant sur deux exemples différents implique bien qu'on les met au même niveau.
Ben non par ce que j'ai jamais demandé a avoir une signalitique de même niveau pour les nichons que pour une scène de torture.
Parce qu'il n'y a rien d'immoral ou de traumatisant dans une paire de nichons. A vrai dire tout le monde est amené à en voir dans la vraie vie tôt ou tard (et pour la plupart dès la naissance ^^), alors que la torture n'est pas censée faire partie de notre quotidien, et est condamnable en toutes circonstances.
Je crois me rappeler que dans la lois tu fais un attenta à la pudeur. Si c'est puni par la lois j'ai un doute sur le fait que ce ne soit pas immorale de le faire dans une contenu inapproprié.
Et encore une fois ça tombe bien je ne demande pas que la torture est la même classification que les nichons.

Par contre une scènes de sexe c'est aussi un truc qu'on est normalement tous amener a rencontrer dans sa vie et ça n'a rien de traumatisant non plus (normalement) alors tu m'expliques pourquoi on une signalétique particulière? (question réthorique biensur puisque je sais pourquoi on le fait)

Avec les affaires d'agression sexuel qui explosent par ce que la parole c'est libéré (en bien ou en mal quand on voit les proportions que ça prend) je vois pas comment on peut juger ça "pas grave" simplement par ce que nous on est pas impacté.

J'ai été confronté très jeune à plein de scènes violentes et/ou sexuelles. J'ai pas eu de troubles et ça ne m'a pas impacté, mais je suis pas sure que ça fonctionne sur tout le monde de la même manière.

Mais bon on tourne en rond. Tu as vue mes arguments, j'ai vue les tiens ont considère tous les deux que le curseurs est a des endroits différents on arrivera pas a se faire changer d'avis :)
Alx

Alx

Le
Donc tu voudrais un avertissement avant de montrer une paire de seins à l'écran ? C'est là que sur un plan purement culturel ce serait tout à fait excessif en Europe (et pas justifié du tout quand ce n'est pas dans un contexte à connotation sexuelle). C'est une question de contexte, tu vois une fille sein nus sur une plage ou une mère en train d'allaiter, personne ne va crier au scandale. Par contre avant un téléfilm érotique à l'eau de rose, oui ça se justifie. On voit des tétons sans arrêt dans les pubs de parfums ou aux infos quand les Femen font un événement, et ça ne fait tiquer personne (à juste titre parce qu'encore une fois... où est le mal ?)

Au final c'est assez marrant d'utiliser Ranma comme un exemple "problématique" de seins dans les médias quand justement c'est une série qui a une approche assez "anti-fétichiste" de ce genre de choses (forcément, l'auteur est une femme). Tous les personnages féminins sont des garçons manqués (ou des garçons tout court), et le fait qu'on voie la poitrine de Ranma repose sur le fait qu'il n'en a rien à foutre vu que c'est un mec.
Le
Alx a écrit :
lun. 6 nov. 2017 12:37
Donc tu voudrais un avertissement avant de montrer une paire de seins à l'écran ?
Bah dans les films et séries où des seins seront clairement visible, c'est interdit au moins de 12 ans.
Je crois que les pubs Tahiti ne montrent plus le bout de téton (mais je peux me tromper).
Rui

Rui

Le
Alx a écrit :
lun. 6 nov. 2017 12:37
Donc tu voudrais un avertissement avant de montrer une paire de seins à l'écran ? C'est là que sur un plan purement culturel ce serait tout à fait excessif en Europe (et pas justifié du tout quand ce n'est pas dans un contexte à connotation sexuelle). C'est une question de contexte, tu vois une fille sein nus sur une plage ou une mère en train d'allaiter, personne ne va crier au scandale. Par contre avant un téléfilm érotique à l'eau de rose, oui ça se justifie. On voit des tétons sans arrêt dans les pubs de parfums ou aux infos quand les Femen font un événement, et ça ne fait tiquer personne (à juste titre parce qu'encore une fois... où est le mal ?)

Au final c'est assez marrant d'utiliser Ranma comme un exemple "problématique" de seins dans les médias quand justement c'est une série qui a une approche assez "anti-fétichiste" de ce genre de choses (forcément, l'auteur est une femme). Tous les personnages féminins sont des garçons manqués (ou des garçons tout court), et le fait qu'on voie la poitrine de Ranma repose sur le fait qu'il n'en a rien à foutre vu que c'est un mec.
Mon exemple de Ranma ce n'est pas un problème de Seins ... Mais de harcèlement sexuel (femme objet, pervers, nudité constante etc...) t'as retenu que les seins mais c'était beaucoup plus large que ça.

Mais par contre je note bien ta vision "la vision de la femme est dégradé depuis toujours c'est culturel. Donc il n'y a pas de problème".

Voilà ma vision
Quand le produit est "markété" comme tel je n'y vois pas le problème:
Des femmes à poils et des scènes de sexes dans un film X j'y vois pas de problème
Des meurtre violent et de la torture pour un film pour adulte j'y vois pas de problème
Des nanas a moitier a poils et pauses suggestive dans un DoA ou Senran kagura ça me pose pas de problème

Quiet dans MGS5 ça pose problème
L'hypersexualisation dans Nier automata ça me pose probème
De la violence gratuite dans un truc qui n'est pas prévu pour ça me pose problème

Des romances Gay dans Mass Effect 1&2 je dis banco! Qu'on me gueule à la première ligne de dialogue "Je suis gay" dans ME3 beaucoup moins

J'ai pas aimé la scène de torture dans GTA5 mais ça ne pas posé de problème par exemple

La problématique ici c'est ce que tu trouves toi "convenable" et ce que tu trouves pas "approprié"

On commence enfin a se rendre compte que traité et montré les femmes comme des objets ça pose problème. C'est socialement accepter pour le moment en France et au Japon on est bien d'accord dessus. Ce que je dis c'est que c'est amené a évoluer.

Après je n'ai aucun problème tant que le produit est fait pour (film X, film violent, série violente, jeux vidéo Ero, jeux vidéo violent etc...) je m'en fiche tant qu'on sait ce a quoi s'attendre. Le trailer de tLoU2 était violent c'est un fait, mais:

Il est derrière une restriction sur Youtube (pour la version officielle)
Et il y a un disclamer pendant la conf.
Alx

Alx

Le
Rui a écrit :
lun. 6 nov. 2017 13:38
Mon exemple de Ranma ce n'est pas un problème de Seins ... Mais de harcèlement sexuel (femme objet, pervers, nudité constante etc...) t'as retenu que les seins mais c'était beaucoup plus large que ça.

Mais par contre je note bien ta vision "la vision de la femme est dégradé depuis toujours c'est culturel. Donc il n'y a pas de problème".
Je mentionne les seins parce que quand j'ai fait la remarque que Ranma c'était pas vraiment une série "à problème" on m'a balancé une série d'images de seins tirées du dessin animé... Après effectivement on pourrait tiquer sur le personnage d'Happosai qui est le cliché du vieux pervers. Mais qui de fait s'en prend plein la gueule à longueur de série. Il n'y a pas une seule femme objet dans Ranma, à vrai dire ce sont les femmes qui mènent le monde à la baguette dans cet univers, et les hommes sont le plus souvent des bons à rien.
Concernant ma vision des choses, non je ne considère pas que c'est naturel d'avoir une vision dégradée de la femme. Je considère en revanche que c'est faire du puritanisme d'aller pousser les hauts cris dès qu'on voit un bout de sein à l'image, ce qui dans la plupart des contextes n'a rien de dégradant. C'est pas parce que c'est un bout de femme que "c'est sale".
Rui a écrit :
lun. 6 nov. 2017 13:38
Il est derrière une restriction sur Youtube (pour la version officielle)
Et il y a un disclamer pendant la conf.
https://youtu.be/LADV0465OFc?t=5460
Pas de disclaimer.
Rui

Rui

Le
Ha? T'appel pas ça un disclamer?

Image
Alx

Alx

Le
Ca c'est le message youtube qui demande à être connecté (message qui d'ailleurs ne précise pas en quoi le contenu peut être inapproprié, ni quelles personnes pourraient être concernées). Pendant la conf il n'y a aucun disclaimer, comme le montre le lien qui pointe juste au moment adéquat. Tu passes d'une bande annonce de Shadow of the Colossus, au mot de la fin de l'animateur, et paf vidéo de the Last of Us 2. Pas un avertissement sur le contenu de ce qui va suivre, alors même qu'ils en avaient l'occasion puisque le mec venait de reprendre la parole.
Rui

Rui

Le
Alx a écrit :
lun. 6 nov. 2017 20:24
Ca c'est le message youtube qui demande à être connecté (message qui d'ailleurs ne précise pas en quoi le contenu peut être inapproprié, ni quelles personnes pourraient être concernées). Pendant la conf il n'y a aucun disclaimer, comme le montre le lien qui pointe juste au moment adéquat. Tu passes d'une bande annonce de Shadow of the Colossus, au mot de la fin de l'animateur, et paf vidéo de the Last of Us 2. Pas un avertissement sur le contenu de ce qui va suivre, alors même qu'ils en avaient l'occasion puisque le mec venait de reprendre la parole.
C'est vrai :jap:
Il n'y a que la protection Youtube (mais ça n'a rien a voir avec être connecté ou pas)
Et le fait que la sale n'était pas ouverte au publique ("normalement")
Mais il n'y avait pas l'ESRB et autre avertissement.
Le
Alx a écrit :
lun. 6 nov. 2017 20:24
Ca c'est le message youtube qui demande à être connecté (message qui d'ailleurs ne précise pas en quoi le contenu peut être inapproprié, ni quelles personnes pourraient être concernées). Pendant la conf il n'y a aucun disclaimer, comme le montre le lien qui pointe juste au moment adéquat. Tu passes d'une bande annonce de Shadow of the Colossus, au mot de la fin de l'animateur, et paf vidéo de the Last of Us 2. Pas un avertissement sur le contenu de ce qui va suivre, alors même qu'ils en avaient l'occasion puisque le mec venait de reprendre la parole.
Exact, je l'avais d'ailleurs signalé à Gui je crois sur la page précédente :P

Jeux concernés

Publicité