Yakuza 6 est dans les bacs

Publié le par
PS4

Près d’un an et demi après sa sortie sur ses terres nipponnes natales, Yakuza 6 : The Song of Life débarque enfin en Europe, en exclusivité sur PlayStation 4. Vous y retrouverez évidemment Kazuma Kiryu aux prises avec les différentes factions qui tentent de prendre le contrôle de Kamurocho, mais passerez aussi un peu de temps au bord de la mer à Onomichi où la vie ne sera pas franchement plus paisible qu’à Tokyo. En attendant la publication de notre test complet qui ne devrait plus tarder, nous vous proposons de découvrir le trailer ci-dessous qui rassemble quelques avis de la presse française et internationale. Si vous aimez la série, vous pouvez foncer !


Les commentaires
Le
C'est pas le cas pour 99% de la production actuelle ?
Le
Le Rouge a écrit :
ven. 20 avr. 2018 14:22
C'est pas le cas pour 99% de la production actuelle ?
99% des jeux auxquels tu joues, peut-être :P
Le
Je ne me souviens pas de jeux non traduits en français... Ça n'arrive qu'à certaines productions genre yakuza.
Le
Et les indés par moment.
Le
Le Rouge a écrit :
ven. 20 avr. 2018 14:54
Je ne me souviens pas de jeux non traduits en français... Ça n'arrive qu'à certaines productions genre yakuza.
Ou Persona 5, Trails of Cold Steel 1 & 2, The Alliance Alive, Radiant Historia, etc.
Le
Des jeux DS pour la plupart. Sur PS4, de mémoire, même les jeux indé sont traduits. C'est vraiment à chaque fois des exceptions donc il y a vraiment pas d'excuses concernant les gros titres comme Yakuza.
Le
Non Raph abuse pas... Pas 99%. 97% seulement.
Le
Le Rouge a écrit :
ven. 20 avr. 2018 15:37
Des jeux DS pour la plupart.
Ben non :D Sur les jeux cités, il y a dans l'ordre un jeu PS3/PS4, deux titres VIta/PS3/PC (et PS4 au Japon) et deux jeux 3DS.

Le point commun avec Yakuza, c'est qu'ils ont tous un script d'une certaine taille.

Et non, ça dépend de quel jeu indé on parle. Et encore une fois, si c'est pour avoir une traduction à la Ys VIII, ce n'est pas la peine.
Le
Non mais le nombre de jeux qui passent pas les frontières du Japon c’est inimaginable... Des jeux à la con j’en ai vu à tour de bras là bas. On parle surtout des jeux qui sont importés et qui font le voyage jusqu’en Europe.
Le
Kurita92 a écrit :
ven. 20 avr. 2018 16:06
Non mais le nombre de jeux qui passent pas les frontières du Japon c’est inimaginable... Des jeux à la con j’en ai vu à tour de bras là bas. On parle surtout des jeux qui sont importés et qui font le voyage jusqu’en Europe.
Les jeux que j'ai pris le temps de citer ont été commercialisés en Europe. Je n'ai parlé à aucun moment de titres uniquement disponibles au Japon.
Le
Bah ils sont autant à plaindre que Sega et Yakuza alors... ce sont des grosses merdes.
Le
ridfux a écrit :
ven. 20 avr. 2018 16:03
Le Rouge a écrit :
ven. 20 avr. 2018 15:37
Des jeux DS pour la plupart.
Le point commun avec Yakuza, c'est qu'ils ont tous un script d'une certaine taille.
Tous les jeux ont des scripts d'une certaine taille...
Le
Le Rouge a écrit :
ven. 20 avr. 2018 16:12
ridfux a écrit :
ven. 20 avr. 2018 16:03
Le Rouge a écrit :
ven. 20 avr. 2018 15:37
Des jeux DS pour la plupart.
Le point commun avec Yakuza, c'est qu'ils ont tous un script d'une certaine taille.
Tous les jeux ont des scripts d'une certaine taille...
Par certaine, je sous-entendais grosse... Tu fais exprès ou quoi ? :mdr:

Tu vas me dire que tu ne vois pas la différence entre le travail de traduction nécessaire pour un titre comme MHW et Yakuza 6 ?
Kurita92 a écrit :
ven. 20 avr. 2018 16:12
Bah ils sont autant à plaindre que Sega et Yakuza alors... ce sont des grosses merdes.
:mdr:
Le
Beaucoup d'idée reçues sur la localization!

Ca coute une blinde les mecs, c'est assez facile d'atteindre 120K€ par langue hors marketing à raison d'un développeur (moteur i18n) + 5 personnes qui travaillent full time dessus (localization -> proofreading -> copywriting -> production) pendant 6 mois. Quand vous internationalisez il faut également s'occuper de tous les autres éléments de communication, créer/adapter bon nombre de canaux de communication, et monter/former un customer service capable d'assister une communauté dans une langue dédiée sur toutes sortes de problématiques.

Politiquement, le producteur de Yakuza pense peut-être aussi au Gamergate. C'est facile de se faire rekt sur les écarts de traduction de mots et de "situations" un peu tricky au Japon.
e.g. Dans Yakuza 0, il y a une mission de démantèlement d'un traffic de petites culottes usagées. Selon la langue, on peut parler de lycéennes... ou d'étudiantes à l'université.
Le
Merci Delpij ! Enfin quelqu'un qui s'exprime à raison.

Jeux concernés

Publicité